Menu
Actualité

PROJETS EN COURS OU IMAGINéS :
LES MAQUETTES DE LA COMPAGNIE


L'exhibition de machines vivantes à l'intérieur de la Halle s'enrichit de maquettes de machines venues de Nantes.

Depuis sa réouverture en février dernier, la Halle de La Machine a fait peau neuve avec une nouvelle scénographie et de nouveaux espaces. Parmi ces nouveaux espaces : le Labo et ses maquettes à l’échelle 1:10 de projets imaginés par la compagnie La Machine.

L’OURS POLAIRE



L’Ours Polaire a été imaginé pour la ville d’Amiens, avec la capacité de se cabrer et d’atteindre jusqu’à 18 mètres de hauteur. Même si le projet n’a pas pu se concrétiser, la compagnie a réalisé une maquette à l’échelle 1:10 qui peut, elle aussi, reproduire ce mouvement et se tenir uniquement sur ses pattes arrières.

© Emmanuel Bourgeau et Halle de La Machine

LE CENTAURE



Le Centaure a été imaginé pour les Jeux Olympiques Équestres de Caen, portant un château de voyage inspiré du Mont Saint-Michel. Même si le projet n’a pas été retenu, le Centaure est celui qui a inspiré François Delarozière pour créer notre cher Astérion.

© Emmanuel Bourgeau et Halle de La Machine

LE HéRON

C’est un protagoniste de l’Arbre aux Hérons, projet majeur des Machines de l’Île qui verra le jour en 2022 dans la Carrière de Chantenay à Nantes : une sculpture géante et interactive en acier, de plus de cinquante mètres de diamètre et de trente mètres de haut, mélant jardins suspendus et bestiaire mécanique. Le Héron, partie intégrante de ce bestiaire, aura la capacité d’embarquer une douzaine de passagers pour un vol circulaire.
© Emmanuel Bourgeau et Halle de La Machine

LE VARAN

A partir de novembre 2019, le Varan de voyage élira domicile à Calais et accompagnera le Dragon des Mers : un projet de revalorisation de la ville grâce à un bestiaire mécanique composé d’iguanes, de varans et d’un dragon géant de 70 tonnes et 22 mètres de long.
Entièrement électrique, le Varan est conçu pour mesurer près de 3 mètres de large, se déplacer à une vitesse de 5km/h et transporter 25 voyageurs.

© Emmanuel Bourgeau et Halle de La Machine

 

 

Publié le 7 mars 2019