La piste des géants

L’aventure se poursuit le long de la piste historique de Toulouse – Montaudran. Reconvertie en artère urbaine dans le nouveau quartier de l’innovation, Toulouse Aérospace, en pleine métamorphose, l’ancienne piste de l’Aéropostale et d’Air France prend un nouvel envol.

Un projet urbain et artistique sur 13 hectares

Longue de 1,8 km, inscrite en partie aux Monuments Historiques, la Piste des Géants conjugue aujourd’hui artistique de la Cie La Machine, la mémoire d’un site historique et le projet artistique de la Cie La Machine.
Ce projet de reconversion culturelle du quartier, porté par Toulouse Métropole, impulse déjà de nouveaux usages de la piste et de ses abords. Le lieu associe la mémoire de l’Aéropostale avec l’implantation de L’Envol des Pionniers, un espace mémoire dédié aux pionniers de l’aventure aéronautique et aux exploits du début du XXe siècle d’une part, au projet artistique porté par François Delaroziere fondé sur la mise en scène et en mouvement des machines de spectacles de la Compagnie La Machine d’autre part. Une nouvelle machine spécialement conçue pour Toulouse, telle une architecture mobile, se fait ambassadeur de la Métropole et peut transporter sur son dos une cinquantaine de voyageurs sur la Piste.

Montaudran, un quartier en plein essor

Cœur de vie du quartier, une place centrale est actuellement en construction. Elle donnera naissance à de nouveaux logements, des commerces, des espaces de travail, des restaurants et un cinéma.
Cette place centrale, alliée aux Jardins de la Ligne - parcours transportant les promeneurs dans les paysages traversés par les pionniers de l’Aéropostale – sera le trait d’union des espaces de vie et de rencontres de ce quartier en plein essor.
Tous ces acteurs, forts de leurs substances artistique, culturelle et sociale, feront vivre Montaudran à travers une programmation culturelle régulière sur la Piste des Géants. Une attractivité supplémentaire pour ce nouveau pôle à caractère touristique et desservi dès 2024 par la nouvelle ligne de métro.

L'histoire, au cœur de l'innovation

1917, Pierre Georges Latécoère installe son usine et implante le premier site de construction aéronautique industriel toulousain.
Entre 1918 et 1933, les lignes Latécoère et de l’Aéropostale voient le jour et avec elles les premiers grands exploits : Barcelone, Buenos Aires, Santiago du Chili. La compagnie devient alors la plus grande au monde avec près de 15000km de ligne.
Air France y installe ensuite son centre de révision jusqu’en 2003.
Aujourd’hui, la Métropole de Toulouse et l’urbaniste David Mangin réinventent un projet urbain d’envergure avec pour ambition : l’innovation.

Le bâtiment de La Halle

Le site de Montaudran

L’agence Patrick Arotcharen s’est attachée à créer, au-delà d’un simple lieu d’exposition, un lieu de transmission dans lequel les lignes de son architecture dessinent l’espace de rencontre entre le public et l’univers artistique. Véritable jalon de l’aventure aéronautique, le site de Montaudran à Toulouse garde une empreinte forte dans le paysage et la mémoire. Le Château Petit Espinet Raynal et les halles de montage de Pierre-Georges Latécoère sont les marqueurs précieux de l’histoire toulousaine et plus largement de l’entre -deux-guerres français.

L'univers aéronautique

Inscrite sur l’espace mémoire entre la future place méridionale, la piste et les anciens bâtiments, la Halle de La Machine décline des volumes épurés dont le traitement à la fois neutre et poétique des éléments en verre, bois et acier donne l’impression d’un élan vers le ciel. La hauteur des travées associée aux lignes fuyantes du toit, dessinent une architecture légère et transparente, accentuant par ailleurs cette sensation d’envol.